Le jour où je suis devenue parent...


Administrativement parlant, je suis devenue mère en 2005, à la naissance de mon aîné. Au plus profond de mon être, il m’a fallu bien plus de neuf mois pour devenir parent. Je suis aujourd’hui maman de quatre garçons.


Bien que riche d’une expérience sans cesse renouvelée, j’ai très vite ressenti le besoin de me former pour comprendre ce que cela signifiait “être parent”. Je sentais que ce statut social allait bien au-delà du soin à prendre d’êtres en devenir.


J’ai alors rencontré des professionnels qui ont émaillé mon chemin de mère de précieux partages, d’informations utiles et d’idées créatives. Les années passant, j’ai pris conscience qu’être parent n’est en rien inné.


C’est un passage de vie qui peut être difficile, douloureux, ou pour le moins déroutant. L’enfant est livré sans mode d’emploi, sans guide mais le parent est pourtant prié de faire plus que de son mieux ! Des normes sociales aux critères plus que variables imposent un certain nombre de contraintes qui sont autant d’épreuves pour les parents (confier son enfant à une autre personne, l’entrée à l’école, etc).


Et que dire des modèles familiaux… il y a tant de familles différentes qu’il peut être complexe de trouver des repères. Pourtant, en étant accompagné, sans jugement, dans la bienveillance, naître parent devient possible… Naître à soi, à l’autre, pour accueillir l’enfant…