Pourquoi porter son enfant ?


À la naissance, le petit d'homme est inachevé. Il lui faudra plusieurs années pour achever sa croissance.


Mais il ne lui faudra que quelques jours, voire quelques heures, pour commencer d'appréhender son nouvel environnement. S'ils n'ont pas la maturité pour subvenir à leurs besoins primaires (alimentation, sommeil, sécurité matérielle et affective, interaction humaine), les bébés ont en revanche d'extraordinaires compétences, qu'ils développent avant même de passer de la vie in utero à la vie in vivo. Par exemple, un bébé a un réflexe d'agrippement qui lui permet de s'accrocher au corps de la personne qui le porte (et qui peut l'éloigner du danger !). Il a également un réflexe de fouissement très efficace et sait en peu de temps trouver le chemin vers le sein nourricier. Il s'apaise et se calme dès qu'il retrouve des sensations connues (bercement, bruits du corps et du coeur, etc).

En revanche, les bébés ont des besoins essentiels qu'ils ne peuvent combler par eux-mêmes: être nourris, être soignés, dormir, se sentir en sécurité.

Et pour ces besoins, ils sont totalement dépendants des adultes qui prennent soin d'eux.


Il n'est pas d'ailleurs inutile de préciser qu'ils ont beaucoup plus besoin d'adultes bienveillants, bien-traitants que d'équipements de puériculture sophistiqués !


Et nous avons tous d'extraordinaires compétences pour répondre à ces besoins: des seins efficients pour celles qui choisissent d'allaiter, un thermostat interne qui s'adapte aux besoins du bébé, un coeur qui bat (!), des mains pour choyer, et … des bras pour porter !



Pour autant, notre mode de vie ne nous permet pas toujours d'avoir l'enfant dans les bras autant que nécessaire. Et quand l'enfant grandit et prend du poids, cela peut devenir plus difficile.


En utilisant un outil de portage adapté (écharpe de portage, sling, meï-taï et autres), on peut à la fois répondre aux besoins primaires du petit d'homme, sans perdre en autonomie. Et cette autonomie est essentielle dans une société où les parents peuvent manquer d'aide ou de relais.  Le portage peut également être d'un grand secours lorsqu'il y a plusieurs enfants. Le bébé porté est alors rassuré et l'aîné(e) peut bénéficier de la présence d'un parent disponible pour lui également. Enfin, s'il fallait encore un argument, porter son enfant aide à se sentir compétent et cela est inestimable lorsque l'on devient parent. Le bébé porté voit ses besoins comblés, ses petits maux soulagés, il pleure beaucoup moins, s'endort facilement. Quoi de mieux alors qu'un bébé heureux pour le parent qui vient de naître ?